5 de Roanne : l'acharnement continue.

Dans un précédent article, nous nous félicitions de la relaxe prononcée le 17 décembre 2013 contre nos 5 camarades de Roanne (voir Les 5 de Roanne relaxés !). Mais quand il s’agit de chercher à avoir la peau de syndicalistes, de syndicalistes CGT, la Justice ne recule devant rien!
Le Parquet général de Lyon, plutôt que de se consacrer au préparatif du réveillon de fin d’année 2013, a par une note du 31 décembre donné instruction à Monsieur le Procureur de Roanne de relever l’appel(de la décision du 17 décembre – NDLR)
Lire–> Communiqué CGT

1 Commentaire

  1. il ne faut jamais se résigner , lutter c’est vivre!!
    seule la lutte paye, si on ne lutte pas pour obtenir de nouveaux acquis ,il faut lutter pour conserver ceux que l ‘on a gagnés , car le patronat ne fait jamais de cadeaux .
    bon courage à tous les camarades qui luttent, et qui sont victimes des abus du grand capital.
    jd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*